Arrosage automatique

Quel arrosage automatique pour votre jardin ?

C’est l’été et votre jardin compte sur vous pour faire reverdir sa pelouse et refleurir ses plante… Ne vous encombrez plus d’un tuyau d’arrosage en vous ruinant en factures d’eau, adoptez un système d’arrosage automatique !

Il existe différentes sortes d’arrosage automatique : l’arrosage goutte à goutte permets de faire des économies d’eau pour les petits jardins en arrosant le pied des plantes à l’aide de plusieurs mètres de tuyaux percés. L’arrosage par immersion, quant à lui, consiste à plonger vos plantes de terrasse dans l’eau. Vous pouvez également utiliser différents accessoires pour avoir soit un arrosage rotatif qui propulse l’eau à 180° ou un arrosage statique qui utilise une tige fixe plantée dans le sol.

L’heure idéale pour arroser vos plantes reste tôt, avant 10h ; la fraicheur du matin permet d’hydrater vos plantes tout en douceur tandis que l’arrosage en plein jour sous le soleil risque de les brûler et les pelouses. L’arrosage est recommandé également de nuit, mais déconseillé si vous avez un système de goutte à goutte car les plantes fragiles supportent mal l’humidité et peuvent développer des maladies.

Vous pouvez installer un système par programmation si vous partez souvent en vacances et que vous ne désirez pas retrouver votre jardin dans un piteux état à votre retour. Il vous faut donc un programmateur d’arrosage, coûtant moins de 100 €. Branchez-le sur le bout du tuyau d’arrosage d’un côté et à la sortie d’eau du robinet de l’autre.

Il est également possible d’arroser son jardin en utilisant son ordinateur ! Celui-ci peut gérer le programmateur et déterminer les heures, les débits et les durées d’arrosage. Certains systèmes disposent également de contrôle d’arrosage et d’une commande de déclenchement par mail.

Avec l’arrosage automatique, vous avez la possibilité de démultiplier le nombre de tuyaux et de permettre de gérer plusieurs installations qui marchent indépendamment ; ainsi une partie du jardin peut être arrosée tandis que l’autre non.

Les plantes ont besoin d’une humidité adéquate pour être en bonne santé et vigoureuse. Toutefois, les plantes ne vont pas en vacances avec vous. L’arrosage automatique, que ce soit pour le jardin ou les plantes d’intérieur, permet une flexibilité et une programmation de l’arrosage, pour une meilleure conservation de vos plantes, que vous soyez disponibles pour le faire ou non.

Les principaux avantages de l’arrosage automatique :

  • Flexibilité dans l’arrosage
  • Correct dosage des quantités d’eaux
  • Croissance améliorée
  • Réduction des mauvaises herbes
  • Meilleur conservation de l’eau
  • Moins de temps de travail
  • Économies substantielles en argent

Quels sont les intérêts d’un système d’arrosage automatique ?

L’usage d’un dispositif d’arrosage automatique entraîne des économies importantes en eau. Grâce à son mode de fonctionnement qui permet de n’arroser que ce qu’il faut, une réduction à moitié de la facture en eau peut donc avoir lieu tous les mois. Facile à installer et abordable, un système d’arrosage automatique vous fera gagner du temps, avec un degré d’arrosage équilibré et régulier pour toutes les plantes.

Quels avantages pour un système d’arrosage automatique pour jardin, balcon, ou terrasse ?

Le système d’arrosage automatique est souvent fourni en kit. Il suffit de relier les éléments de ce kit à une réserve d’eau pour faire fonctionner l’arrosage. L’usage d’une pompe n’est donc plus nécessaire, même pour un arrosage en hauteur. Que ce soit dans le jardin, sur le balcon, ou sur la terrasse, les plantes peuvent ainsi bénéficier d’un arrosage optimal, que vous soyez sur les lieux ou que vous partiez en vacances. Il suffit pour cela de vous procurer le kit qui s’adapte à votre type de jardin.

Quel système d’arrosage automatique adopter ?

Pour le balcon et la terrasse, le cône d’arrosage est plus adapté. Ne nécessitant aucune alimentation électrique, ce dispositif est très économique et peut rester autonome jusqu’à deux mois et demi. Le gel hydrorétenteur est également conseillé. Il réduit considérablement la consommation en eau grâce à la fibre de cellulose dont il est pourvu et qui se transforme en eau au fur et à mesure qu’elle se décompose.

Les systèmes à multipots s’adaptent par contre à tout type de jardin, pour les végétaux en pot. L’eau y circule par gravitation à l’aide d’un siphon relié à des cônes en céramique. Il y a également les dispositifs à micro-irrigation ou goutte à goutte qui diffusent directement l’eau à l’assise des plantes. Sinon, le tuyau microporeux, laissant suinter l’eau par ses pores, est idéal pour l’arrosage régulier des plates-bandes et de grandes surfaces de gazon.

Il y a plusieurs types de systèmes d’arrosage automatique. Il y a des types autonomes, tels que les pots et les planteurs équipés de réservoirs d’eau, les globes de verre décoratifs qui retiennent de l’eau et ceux qui fonction par une action capillaire.

Si un système plus élaboré est nécessaire, un ensemble de tuyaux et d’arroseurs reliés à un minuteur programmables constitue un moyen efficient d’apporter de l’eau à un jardin.
Quelques systèmes d’extinction automatique étendus utilisent même des capteurs dans la terre, qui vont analyser la teneur d’eau dans le sol afin de commander la durée de l’arrosage.

Pour les jardins, les premiers critères de choix sont la surface à arroser, la portabilité, les besoins en eaux, le type de sol et la configuration des alentours. Le coût ne doit être pris en compte qu’après ceux-là.
Pour des besoins plus industriels, il faut prendre en compte le type et la quantité d’engrais utilisé, le climat et les objectifs de rendement attendus par l’exploitation.

Idées ressues concernant l’arrosage automatique

L’arrosage automatique pour les plantes n’est pas onéreux comme certains le pensent. Il y a des systèmes disponibles pour chaque situation.
L’irrigation automatique n’est pas infaillible, toutefois. Un soin particulier est nécessaire au choix de la formule qu’il faut. Et au fond, il n’est pas complètement automatique. Les minuteurs et les capteurs sont très utiles, mais l’élément humain est important pour garantir un fonctionnement comme il faut. Notamment, pour éteindre le minuteur durant une saison pluvieuse ou lorsque certains évènement pour lesquels l’expansion d’eau est un danger, surviennent.

Pour installer, maintenir ou réparer un système automatique d’arrosage, il est préférable de faire appel à des professionnels expérimentés, outillés et aguerris. Même s’il est possible de le faire soi-même, à condition d’être un véritable as du bricolage.