Jardin zen

Comment créer un jardin zen japonais ?

De plus en plus imprégnés par la culture asiatique le jardin zen japonais trouve de plus en plus sa place dans nos jardins.

Contrairement au jardin traditionnel français, le jardin japonais n’est pas un jardin de promenade mais plutôt un jardin de contemplation. C’est un lieu de méditation qui représente la philosophie bouddhiste. L’esprit des jardins zen trouve son origine chez les moines bouddhistes au XIVe siècle qui aménagent ce type de jardin minéral dans l’enceinte du temple. Le jardin japonais est dépourvu de lignes droites et les courbes, que ce soit pour dessiner les parterres ou les dessins sur les graviers, évoquent des ondes aquatiques.

Vous rêvez de transformer votre espace extérieur en un jardin zen plein de sérénité ? Pour y parvenir, suivez ces quelques règles issues du jardinage japonais et de la déco japonaise, associés aux principes du feng shui.

Nous allons voir ensemble comment aménager un jardin zen maison, quelles décoration pour jardin zen choisir pour créer un espace de détente propice à la détente et à la contemplation.

Pour la création d’un jardin japonais extérieur, essayez de suivre quelques principes d’aménagement paysager japonais. Le feng shui quant à lui est l’art et la science de la Chine ancienne pour créer des espaces harmonieux qui favorisent le bien-être, il serait donc idéal de l’utiliser dans votre jardin aussi !

Les principes d’un jardin zen et du Feng shui

Jardin zen et feng shui

Les principes du Feng shui sont simples et faciles à mettre en œuvre dans n’importe quel jardin. Par exemple, pour un jardin dont vous cherchez à créer la paix et la tranquillité, considérez les principes suivants :

  • Il ne doit pas y avoir de coins pointus dans le jardin pour favoriser la créativité
  • Les plantes colorées doivent être utilisées pour stimuler la pensée créative
  • L’entrée du jardin doit idéalement être orientée vers le nord ou l’est
  • La principale pièce d’eau ne doit pas être placée de manière à provoquer des nuisances sonores
  • Les escaliers ne doivent apparaître qu’au bord du jardin
  • Ne pas être situés à côté de maisons ou de clôtures.

Comment faire un petit jardin zen maison en extérieur ?

Petit jardin zen

Pour commencer, vous devez trouver un endroit approprié à la création de votre petit jardin zen. Si possible, essayez de le placer dans une zone ombragée pour obtenir un bon rendement en été. Concevoir un jardin zen, demande à imaginer votre jardin en vous préoccupant de la perspective.

Au premier plan on doit trouver tous les éléments et végétaux bas : pierres, fougères, mousse. Ensuite vous devrez former un espace central toujours en utilisant des pierres et y mettre des arbustes plus imposants. N’oubliez pas non plus qu’il est important de privilégier les courbes quand vous créez vos allées ou massifs.

Il faut savoir que toutes les plantes ne sont pas idéales pour aménager un jardin zen. Parmi les plus utilisées, citons le bambou, le figuier, le saule, le cerisier pleureur, l’amaryllis et le buis.

Quelles plantes pour aménager un jardin zen ?

Plantes jardin zen

Les plantes qui conviennent le mieux à un jardin zen sont le bambou, le cerisier pleureur, le lierre et les fougères. Ces plantes sont particulièrement recommandées pour leurs bienfaits thérapeutiques.

Pour que votre jardin soit un authentique espace japonais, vous ne pouvez pas utiliser n’importe quelles plantes ! Le cèdre et l’épicéa sont les meilleurs arbres pour les jardins japonais, car ils ont une forme très particulière. Ils symbolisent également la longévité au Japon.

Vous pouvez créer un jardin zen avec des plantes vertes, mais il gagnera en profondeur si vous incluez également des spécimens de fleurs blanches et roses.

Comment faire un coin zen avec jardin japonais ?

Coin zen jardin japonais

Pour construire un jardin japonais, il faut d’abord comprendre sa fondation. La fondation d’un jardin japonais est une colline ou une pente de terre. Cela diffère des jardins occidentaux qui ne sont pas fondés sur une pente et dont le sol est nivelé pour obtenir une surface plane. Lorsque vous avez choisi votre emplacement, vous pouvez commencer par créer un site de gravier et de sable pour créer la fondation du jardin.

L’étape suivante de la construction d’un jardin japonais consiste à ajouter des éléments d’eau qui procurent du son et de la détente, comme des étangs, des fontaines ou des ruisseaux. Si ces éléments se trouvent à différents niveaux, vous voudrez ajouter des escaliers pour créer l’illusion d’un espace en plaçant des pierres appelées “Ishi”, des pierres usées par le temps, collectées dans la nature. Les jardins japonais traditionnels sont créés pour avoir un aspect naturel avec des pierres, des rochers, des plantes et des arbres.

La première étape typique de la création d’un jardin japonais consiste à choisir le type de zone géographique dans laquelle vous souhaitez aménager le jardin : sur une colline ou sur un terrain plat.

Comment aménager le parterre d’un jardin japonais ?

Parterre jardin japonais

Pour aménager un jardin japonais, choisissez les éléments paysagers que vous souhaitez, comme des étangs, des fontaines ou des ruisseaux. Les pentes doivent mener au jardin et celles-ci peuvent être créées avec des escaliers fabriqués à partir de “Ishi”. Ces pierres apportent un sentiment de tranquillité à un jardin et il est important de les choisir avec soin.

Le parterre d’un jardin japonais est principalement constitué de cailloux, de sable et de gravier. L’eau est également un élément important dans un jardin japonais que l’on retrouve avec un bassin d’eau qui symbolise également la tranquillité et doit être placé au milieu de votre jardin, à l’écart de tout autre élément.

Dans les jardins japonais traditionnels, on trouve des plantes comme des buissons fleuris, des arbres et des bambous. Le choix des plantes est très important car certaines plantes sont incompatibles avec la philosophie zen.

Comment disposer les végétaux dans un jardin japonais ?

Disposition végétaux jardin japonais

Une façon de créer de la profondeur est de disposer les plantes de manière à créer une impression de profondeur, par exemple en mettant les plantes les plus hautes en arrière et les plus petites devant.

Essayez de choisir des arbres tortueux et placez-les au fond de votre jardin pour symboliser la force et la sagesse.

Les bambous sont souvent plantés dans un coin pour porter chance et les buissons qui fleurissent près de l’entrée de votre jardin afin que vous ressentiez de la joie en entrant dans votre espace zen. Le penjing et le bonsaï peuvent être utilisés pour créer un paysage japonais miniature.

Les arbustes doivent être taillés en forme de coussins ou en boules et placés sur les côtés de votre jardin.

Quelles pierres pour la décoration d’un jardin japonais ?

Pierres décoration jardin japonais

On trouve principalement des roches sédimentaires, lisses et arrondies qui sont placées au bord des plans d’eau. Les pierres ont un effet apaisant. Elles sont également placées autour des plantes, ce qui crée une sensation plus naturelle.

Les roches magmatiques sont aussi utilisées pour leur aspect plus rugueux et sont souvent recueillies à la base sur la côte du Japon. Heureusement vous pourrez en trouver chez nous ! Les mots japonais pour ces pierres se traduisent par “pierre rugueuse” ou “pierre accidentée”. Ces roches magmatiques sont souvent utilisées dans les jardins zen car elles rappellent le monde naturel où tout n’est jamais parfait. Elles symbolisent également les montagnes.

Comment faire un jardin sec japonais ?

Jardin sec japonais

Un jardin sec japonais est composé d’un parterre de sable, de graviers et de mousse, de gros galets et de rochers, le tout agrémenté de plantes et arbustes comme l’Érable du japon, l’Hakonechloa macra, l’Anémone du Japon, les Astilbes, la Sagine, les Fougères, les Iris du Japon, les Hostas ou encore les bambous nains. Les plantes et arbustes à croissance lente sont à privilégier.

Le sol est préparé avec une couche de géotextile pour limiter la pousse des mauvaises herbes. Ensuite, le sable et le gravier sont étalés. Le gravier utilisé est de couleur crème, beige, gris clair ou jaune. Le blanc est à évité car éblouissant. Les lignes dessinées du jardin doivent être courbées. Il en va de même pour les lignes dessiné au râteau sur le gravier.

Le jardin sec japonais doit être le plus épuré possible donc pensez à ne pas trop le surcharger. Il faut également savoir que dans culture japonaise les chiffres impairs sont très apprécier car apportant du positif. Les rochers sont souvent disposés en nombres impairs.

Comment entretenir un jardin japonais ?

Entretien jardin japonais

La partie la plus compliquée pour entretenir un jardin japonais est le désherbage, le nettoyage des feuilles mortes et autres débris sur le sable ou le gravier.

Un jardin zen japonais nécessite un ratissage hebdomadaire pour conserver son bel aspect minéral. La mousse doit être arrosée et fertilisée, mais seulement les jours ensoleillés. Une fois par mois, la végétation et les arbres doivent être coupés pour conserver leurs formes et leurs proportions.

Les jardins japonais traditionnels sont difficiles à entretenir, car ils nécessitent un entretien quotidien pour conserver leur aspect naturel.

Quand faut-il tailler les plantes dans un jardin japonais ?

Taille plantes jardin japonais

Les arbres et les arbustes doivent être taillés en automne ou en hiver pour éviter d’endommager les autres plantes du jardin.

Au printemps, les buissons en fleurs doivent être taillés pour les encourager à fleurir plus tard dans l’année.

Les Bonsaïs et autres arbustes doivent être taillés lorsque l’arbre commence à dépasser son espace. Cela peut se produire plusieurs fois par an pour certaines espèces de bonsaïs.

Il est préférable de faire appel à un professionnel expérimenté dans ce type de jardin pour tailler les arbres et les buissons de votre jardin japonais, car il faut de la finesse pour modifier la forme d’un arbre ou d’un buisson.